Actualité

𝐇𝐚𝐢̈𝐭𝐢 : 𝐀 𝐏𝐨𝐫𝐭-𝐚𝐮-𝐏𝐫𝐢𝐧𝐜𝐞, 𝐥𝐚 𝐯𝐢𝐨𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐠𝐚𝐧𝐠𝐬 𝐩𝐫𝐨𝐯𝐨𝐪𝐮𝐞 𝐥’𝐞𝐱𝐨𝐝𝐞 𝐝𝐞 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝟑𝟑.𝟎𝟎𝟎 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞𝐬

 

22 mars 2024
Port-au-Prince, Haïti

La région de Port-au-Prince, que plus de 33.000 personnes fuient pour tenter d’échapper à la violence des gangs, s’est réveillée vendredi avec des cadavres calcinés dans ses rues, après des attaques d’hommes armés et une opération policière.

Plusieurs dépouilles  sont aperçus dans le centre-ville de la capitale et à Delmas, dans sa banlieue, au moment où le pays attend toujours l’annonce de la composition de ses futures autorités de transition.

Un habitant a de son côté indiqué avoir vu des corps sans vie à Pétion-Ville, également en banlieue.

Vendredi, un calme précaire régnait dans la capitale après une journée marquée par plusieurs assauts d’hommes armés et une opération policière qui a conduit à la mort d’un chef de gang, Ernst Julmé alias “Ti Grèg”. Ce dernier s’était évadé de prison début mars.

Certaines routes restaient barricadées et très peu de véhicules circulaient. La plupart des bureaux de l’administration publique gardaient porte close, tout comme les écoles et les universités.

L’ONU s’est alarmée de la crise humanitaire: environ 5 millions de personnes, soit presque la moitié de la population, font face à des niveaux élevés “d’insécurité alimentaire aiguë”.

“Une personne sur deux a désormais faim. La montée de la faim alimente la crise sécuritaire qui ravage le pays. Nous avons besoin de mesures urgentes maintenant”, a alerté Jean-Martin Bauer, directeur du Programme alimentaire mondial (PAM) en Haïti.

– Déplacés internes –

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 33.000 personnes ont fui la zone métropolitaine de Port-au-Prince en deux semaines pour se mettre à l’abri de l’escalade des attaques.

Elles se sont principalement dirigées vers les départements du Grand Sud, qui accueillent déjà 116.000 déplacés ayant fui les mois passés.

Ces “provinces n’ont pas suffisamment d’infrastructures et les communautés hôtes n’ont pas de ressources suffisantes qui peuvent leur permettre de faire face à ces flux de déplacements massifs venant de la capitale”, a affirmé l’OIM.

Une grande partie de ces plus de 33.000 personnes étaient déjà des déplacés internes, parfois plusieurs fois.

Haïti, qui vivait déjà une profonde crise politique et sécuritaire, est en proie à un regain de violences depuis le début du mois, lorsque plusieurs gangs ont uni leurs forces pour attaquer des lieux stratégiques de Port-au-Prince, disant vouloir renverser le Premier ministre Ariel Henry.

Ce dernier n’a pas pu regagner son pays après un déplacement au Kenya. Selon des sources concordantes, il se trouve désormais en Californie, après avoir quitté Porto Rico.

Henry a accepté de démissionner le 11 mars et depuis des négociations sont en cours en vue de former des autorités de transition.

Mais en attendant, les gangs armés élargissent leurs attaques dans la capitale, dont ils contrôlaient déjà quelque 80%.

– Aide humanitaire –

“Au cours des derniers jours, les gangs ont avancé dans de nouvelles zones de la capitale”, a déclaré jeudi Ulrika Richardson, coordinatrice humanitaire de l’ONU pour le pays.

Le futur conseil présidentiel de transition, dont la mise sur pied a été décidée lors d’une réunion d’urgence en Jamaïque de plusieurs pays et organisations avec des représentants haïtiens, se fait attendre.

Cet organe sera entre autres chargé de nommer un Premier ministre intérimaire.

Haïti reste pour l’heure sans président ni parlement: le dernier chef d’Etat, Jovenel Moïse, a été assassiné en 2021. Et le pays n’a connu aucune élection depuis 2016.

Le Kenya, qui devait envoyer un millier de policiers en Haïti dans le cadre d’une mission soutenue par l’ONU, a annoncé qu’il suspendait ce déploiement au vu de la situation.

“Juguler la violence qui frappe Haïti constituera une épreuve décisive pour l’unité et la pérennité du nouveau gouvernement”, a écrit le groupe de réflexion International Crisis Group.

“Les nouvelles autorités devraient reprendre les pourparlers avec les partenaires étrangers pour accélérer le déploiement de la mission de sécurité multinationale” et, en attendant, tenter de fournir l’équipement nécessaire à la police pour qu’elle essaie de reprendre le contrôle du port et des principales autoroutes, a-t-il ajouté.

Humaniterre avec AFP

Crédits photo AFP

 

Téléchargez

le magazine en ligne

A LA UNE

𝐒𝐄𝐂𝐔𝐑𝐈𝐓𝐄/𝐇𝐔𝐌𝐀𝐍𝐈𝐓𝐀𝐈𝐑𝐄 : 𝐃𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞 𝐧𝐨𝐫𝐝-𝐞𝐬𝐭 𝐝𝐮 𝐁𝐮𝐫𝐤𝐢𝐧𝐚 𝐅𝐚𝐬𝐨, 𝐥’𝐢𝐦𝐩𝐚𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐝𝐞́𝐩𝐥𝐚𝐜𝐞́𝐬 𝐟𝐮𝐲𝐚𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐣𝐢𝐡𝐚𝐝𝐢𝐬𝐭𝐞𝐬.

𝑩𝑶𝑵𝑵𝑬 𝑵𝑶𝑼𝑽𝑬𝑳𝑳𝑬 !!! 𝑮𝒂𝒎𝒃𝒊𝒆: 𝒍’𝒊𝒏𝒕𝒆𝒓𝒅𝒊𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆 𝒍’𝒆𝒙𝒄𝒊𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒔𝒆𝒓𝒂 𝒓𝒆𝒔𝒑𝒆𝒄𝒕𝒆́𝒆, 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒍𝒆 𝒎𝒐𝒎𝒆𝒏𝒕, 𝒅𝒊𝒕 𝒍𝒆 𝒑𝒓𝒆́𝒔𝒊𝒅𝒆𝒏𝒕.

𝐒𝐄𝐂𝐔𝐑𝐈𝐓𝐄 𝐄𝐓 𝐂𝐑𝐈𝐒𝐄 𝐇𝐔𝐌𝐀𝐍𝐈𝐓𝐀𝐈𝐑𝐄 /𝐇𝐀𝐈𝐓𝐈 : 𝐃𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐥𝐢𝐜𝐢𝐞𝐫𝐬 𝐤𝐞́𝐧𝐲𝐚𝐧𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐜𝐨𝐦𝐛𝐚𝐭𝐭𝐫𝐞 𝐥𝐚 𝐯𝐢𝐨𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐠𝐚𝐧𝐠𝐬.

AUTRES ARTICLES

Carnets de routes

CULTURE/LOISIRS/LEXIQUE

Articles similaires

Pas de pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.

No poverty

End poverty in all its forms and everywhere.

Faim«zero»

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Zero hunger

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Bonne santé et bien-être

Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge.

Good health and well-being

Ensure healthy lives and promote well-being for all at all ages

Education de qualité

Assurer une éducation de qualité exclusive et équitable et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Quality education

Ensure exclusive and equitable  quality education and promote lifelong learnig opportunities for all.

égalité entre les sexes

Assurer l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles.

Gender equality

Achieve gender equality and empower all women and girls.

Eau propre et assainissement

Assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour tous.

Clean water and sanitation

Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all.

Energie propre et D’un coût abordable

Assurer l’accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous.

Affordable and clean energy

Ensure access to affordable, reliable, sustainable and modern energy for all.

Travail décent et croissance économique

Promouvoir une croissance économique soutenue, inclusive et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

Decent work and economic growth

Promote sustained, inclusive and sustainable economic growth, full and productive employment and decent work for all.

Industrie, innovation et infrastructure

Construire des infrastructures résilientes, promouvoir une industrialisation inclusive et durable et encourager l’innovation.

Industry, innovation and infrastructure

Build resilient infrastructure, promote inclusive and sustainable industrialization and foster innovation.

Inégalités réduites

Réduire les inégalités entre les pays et au sein des pays.

Reduced inequalities

Reduce inequalities among and within countries.

Ville et communautés durables

Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résiliants et durables.

Sustainable cities and communities

Make cities and human settlements inclusive, safe, resilient and sustainable.

Consommation et production responsable

Assurer des modes de consommation et de production durables.

Responsible consumption and production

Ensure sustainable consumption and production patterns.

Mesure relatives à la lutte contre les changements climatiques

Prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts.

Climate action

Take urgent action to combat climate change and its impacts.

Vie aquatique

Conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour le développement durable.

Life below water

Conserve ans sustainably use the oceans, seas and marine resources for sustainable development.

Vie Terrestre

Protéger, restaurer et promouvoir l’utilisation durable des écosystèmes terrestres, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, stopper et inverser la dégradation des sols et mettre un terme à la perte de biodiversité.

Life on land

Protect, restore and promote sustainable use of terrestrial ecosystems, sustainably manage forests, combat desertification and halt and reverse land degradation and halt biodiversity loss.

Paix, justice et institutions efficaces

Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, assurer l’accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Peace, justice, and strong institutions

Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels.

Partenariats pour la réalisation des Objectifs

Renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le partenariat mondial pour le développement durable.

Partnerships for the goals

Strenghen the means of implementation and revitalize the global partnership for sustainable development.