Énergie solaire en Côte’D’Ivoire : Panorama

L’actuel réchauffement climatique et la prise de conscience de la quasi-totalité des décideurs de ce monde favorisent aujourd’hui l’amplification du débat sur les possibilités d’exploiter d’autres sources d’énergies. En effet depuis quelques décennies déjà, la plupart des pays industrialisés intègrent en douceur les énergies ” moins polluantes ” dans leurs politiques énergétiques.

En Côte d’Ivoire, les projets importants concernant les énergies renouvelables ne pointent toujours pas à l’horizon : il faut dire que grâce à ses six barrages hydroélectriques, son gaz naturel et son pétrole, le pays est dit autosuffisant énergétiquement et fait partie de ceux qui, en Afrique de l’ouest, exportent de l’électricité !

Il est vrai que différentes expériences d’électrification solaire existent et ont été faites dans le pays. Dès le début des années 80, la Côte d’Ivoire, par l’intermédiaire de l’EECI (Energie Electrique de Côte d’Ivoire), a pris conscience de l’intérêt que présente l’énergie solaire. Ainsi, le premier projet solaire initié en 1981, qui est en réalité un projet pilote, s’inscrivait dans le cadre d’un programme d’électrification rurale expérimentale s’étendant de 1981 à 1986. Dénommé projet d’électrification rurale expérimentale solaire de Lataha, cette expérimentation a donné quelques résultats encourageants, ayant favorisé la réalisation d’autres petits projets solaires en l’occurrence les installations électriques de Ninkro à Toumodi.

Par ailleurs d’autres actions ponctuelles de moindre envergure ont été menées par l’Etat de Côte d’Ivoire. 

On distingue :

-Un programme de solarisation mis en place à partir de février 1995 par le gouvernement ivoirien. Depuis juin 1995, des tests de solarisation ont été initiés par la Direction de l’Énergie dans la région de TOUBA (Ouest de la Côte d’Ivoire) et KORHOGO (Nord de la Côte d’Ivoire). Certaines installations solaires ont été faites bien avant le programme gouvernemental et totalisent plus de 90 KWc. Elles étaient dédiées à plusieurs usages, à savoir : le pompage d’eau, la communication et la signalisation, l’éclairage domestique, l’éclairage public, les points de convivialité.

-Le Projet ATERSA

Le projet ATERSA avait pour objectif de fournir de l’électricité par systèmes d’énergie solaire photovoltaïques à 105 villages situés dans une zone éloignée du réseau électrique conventionnel, en Côte d’Ivoire. La réalisation technique et son financement devaient être réalisés par une entreprise espagnole, ATERSA. Le projet ATERSA a été interrompu en 2002, en raison des évènements survenus en septembre (rébellion armée et partition du pays).

Depuis, plus rien…

Malgré donc un flux solaire moyen avoisinant les 5 kwh/m2/j, une population toujours dans l’obscurité estimée à 6 millions d’habitants et la parfaite connaissance de l’importance des enjeux écologiques de la promotion des énergies renouvelables, le pays continue d’hésiter…

Il faut pourtant reconnaître les efforts du FEM. En effet, Le PNUD FEM de micro financement (confort minimum), dans l’exécution de son programme opérationnel de lutte contre les changements climatiques visant la promotion des “énergies alternatives au sein des groupes communautaires ruraux et périurbains”, a permis de promouvoir les technologies économes en énergies ainsi que des sources d’énergie renouvelables (solaire, biogaz, etc..). Le programme qui existe depuis 1999 a permis à travers un réseau d’ONG (Organisation Non Gouvernementale), d’OCB (Organisations Communautaires de Base) et de Mutuelles de développement, l’électrification au solaire photovoltaïque d’écoles, de logements de personnel soignant ou enseignant, de centres de santé dans les Zones d’Intervention Prioritaire (ZIP) du FEM (Nord, Centre, Sud-est, Sud-ouest) à un rythme moyen de 1 500 Wc /an correspondant à environ 260 000 $US /an. Il a également permis l’installation de chauffe eaux solaires, des réfrigérateurs solaires ainsi que de nombreux projets de foyers améliorés.

Face à l’importance de la crise écologique, les initiatives relatives à la diffusion d’énergies alternatives aux fossiles issues de structures internationales ou privées ne devraient pas supplanter les actions de l’Etat…

Christophe GBOSSOU 

Doctorant à l’école Doctorale SIS (Sciences, Ingénierie, Santé) de St Étienne, Christophe GBOSSOU est diplômé de master 2 recherche en études du développement, obtenu à l’Institut des Hautes études Internationales et du Développement de Genève en Suisse, et s’intéresse aux enjeux et aux réseaux d’innovation liés à la diffusion  des énergies renouvelables dans les pays en développement. Actuellement au centre SITE (Science, Information et Technologie pour l’Environnement) et a pour directeur de thèse le professeur Christian Brodhag. 

e-mail:   cgbossou@yahoo.fr

Téléchargez

le magazine en ligne

Articles similaires

13/12/23 Dubaï, Emirats arabes unis Les pays du monde entier ont approuvé ce mercredi par consensus à la COP28 à Dubaï

02 décembre 2023 Dubaï, Emirats arabes unis Emmanuel Macron a annoncé, samedi 02 décembre 2023 à la COP28 la conclusion de

27 novembre 2023 Nations unies, États-Unis Le chef de l’ONU a exhorté lundi les dirigeants mondiaux à prendre des mesures

Pas de pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.

No poverty

End poverty in all its forms and everywhere.

Faim«zero»

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Zero hunger

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Bonne santé et bien-être

Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge.

Good health and well-being

Ensure healthy lives and promote well-being for all at all ages

Education de qualité

Assurer une éducation de qualité exclusive et équitable et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Quality education

Ensure exclusive and equitable  quality education and promote lifelong learnig opportunities for all.

égalité entre les sexes

Assurer l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles.

Gender equality

Achieve gender equality and empower all women and girls.

Eau propre et assainissement

Assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour tous.

Clean water and sanitation

Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all.

Energie propre et D’un coût abordable

Assurer l’accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous.

Affordable and clean energy

Ensure access to affordable, reliable, sustainable and modern energy for all.

Travail décent et croissance économique

Promouvoir une croissance économique soutenue, inclusive et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

Decent work and economic growth

Promote sustained, inclusive and sustainable economic growth, full and productive employment and decent work for all.

Industrie, innovation et infrastructure

Construire des infrastructures résilientes, promouvoir une industrialisation inclusive et durable et encourager l’innovation.

Industry, innovation and infrastructure

Build resilient infrastructure, promote inclusive and sustainable industrialization and foster innovation.

Inégalités réduites

Réduire les inégalités entre les pays et au sein des pays.

Reduced inequalities

Reduce inequalities among and within countries.

Ville et communautés durables

Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résiliants et durables.

Sustainable cities and communities

Make cities and human settlements inclusive, safe, resilient and sustainable.

Consommation et production responsable

Assurer des modes de consommation et de production durables.

Responsible consumption and production

Ensure sustainable consumption and production patterns.

Mesure relatives à la lutte contre les changements climatiques

Prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts.

Climate action

Take urgent action to combat climate change and its impacts.

Vie aquatique

Conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour le développement durable.

Life below water

Conserve ans sustainably use the oceans, seas and marine resources for sustainable development.

Vie Terrestre

Protéger, restaurer et promouvoir l’utilisation durable des écosystèmes terrestres, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, stopper et inverser la dégradation des sols et mettre un terme à la perte de biodiversité.

Life on land

Protect, restore and promote sustainable use of terrestrial ecosystems, sustainably manage forests, combat desertification and halt and reverse land degradation and halt biodiversity loss.

Paix, justice et institutions efficaces

Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, assurer l’accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Peace, justice, and strong institutions

Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels.

Partenariats pour la réalisation des Objectifs

Renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le partenariat mondial pour le développement durable.

Partnerships for the goals

Strenghen the means of implementation and revitalize the global partnership for sustainable development.