Actualité

Conférence «Our Ocean» 2023

Les pays se réunissent pour mettre fin aux menaces de grande ampleur qui pèsent sur les océans
Panama City – Panama
Du 1er au 03 mars 2023 , le Panama a été le premier pays d’Amérique central à accueillir la conférence «Our Ocean», c’était la 8ᵉ édition.

Les océans et les multiples menaces qui pèsent sur eux, du changement climatique à la pollution en passant par la surpêche et l’exploitation minière, ont été au centre de cette conférence mondiale.
Quelque 600 représentants de gouvernements, d’entreprises, de groupes écologistes et d’universités se sont réunis jeudi et vendredi dans ce pays d’Amérique centrale pour discuter de l’extension des zones marines protégées (ZMP), de la mise en place d’une “économie bleue” durable issue des océans et de la réduction des facteurs de stress qui pèsent sur cette ressource inestimable, mais menacée.

Il s’agissait de débattre du cadre à donner à l’« économie bleue » pour l’exploitation durable et la protection des mers et des océans.


Couvrant les trois quarts de la Terre, les océans abritent 80 % de la vie sur la planète, nourrissent plus de trois milliards de personnes et constituent une voie essentielle pour le commerce mondial.
“Nous ne pouvons pas nous engager à sauver nos écosystèmes océaniques sans limiter les activités humaines qui s’y déroulent”, peut-on lire sur le site web de la huitième édition de la conférence internationale Our Ocean.


“Ce bien vital est menacé par le réchauffement climatique, les pratiques non durables, la pêche illégale, la pollution inconsidérée et la perte d’habitats marins”, ajoute le site.
Selon Courtney Farthing, directrice politique de Global Fishing Watch, la conférence “est essentielle pour maintenir la volonté politique d’agir en faveur des océans”.


En réunissant les gouvernements, les militants et l’industrie, “nous sommes en mesure d’améliorer notre compréhension collective des problèmes auxquels notre océan est confronté et des initiatives réussies qui pourraient être adoptées à plus grande échelle”, a-t-elle déclaré à l’AFP.
Selon les observateurs, le rassemblement “Our Ocean” est important, car il s’agit de la seule conférence à aborder toutes les questions liées aux océans sous un même toit.
Elle sert également de scène publique aux gouvernements, par l’intermédiaire des ministres de haut rang présents, pour montrer leur volonté politique.

Crainte pour les fonds marins

La conférence a lieu dans un contexte d’inquiétude croissante concernant les multinationales qui lorgnent sur les minerais présents dans les fonds marins.
Il s’agit notamment des “nodules de manganèse”, déposés sur les fonds marins, qui contiennent des métaux essentiels à la production de batteries.

 Les écologistes affirment que leur exploitation serait dévastatrice pour les écosystèmes des grands fonds marins.
“Il n’y a pas vraiment d’extraction importante aujourd’hui, mais il y a des progrès significatifs dans la technologie et les machines pour extraire éventuellement des minéraux, principalement des minéraux rares”, a expliqué Maximiliano Bello, de l’organisation non gouvernementale Mission Blue.


Les délégués à la conférence n’adopteront pas d’accords ni ne voteront sur des propositions, mais annonceront des “engagements” volontaires en faveur de la protection des océans.
Le Panama, pays hôte, a par exemple l’intention d’annoncer l’extension de la zone protégée du Banco Volcan qu’il a créé en 2015.
Mais les activistes, comme Juan Manuel Posada de l’ONG MarViva, souhaitent que ces projets soient étendus aux “eaux au-delà de la juridiction nationale”, étant donné qu’une grande partie de la pêche illégale a lieu en haute mer, où règne l’anarchie.


“Nous aimerions également que les pays déclarent que 30 % de leurs zones marines sont des zones protégées avant la date butoir de 2030 qui a été convenue lors de la COP15 sur la biodiversité qui s’est tenue au Canada l’année dernière.


Le bébé de John Kerry

Les conférences Our Ocean ont été lancées en 2016 à l’initiative de John Kerry, ancien secrétaire d’État américain nommé envoyé spécial de la Maison Blanche pour le climat.
“Our Ocean est le bébé de John Kerry”, a déclaré M. Bello.
M. Kerry devrait participer à la conférence avec l’océanographe américaine Sylvia Earle, qui a mené plus de 100 expéditions océaniques en près de 60 ans de carrière et qui a fondé Mission Blue.
Kerry et Earle “ont essayé de changer le concept selon lequel il y a plusieurs océans, car en réalité il n’y a qu’un seul océan qui s’étend sur toute la planète”, a déclaré M. Bello.


À l’issue de la conférence mondiale « Notre Océan », près de 20 milliards de dollars ont été promis, le vendredi 3 mars 2023.Ce total comprend un engagement de 6 milliards de dollars de la part des Etats-Unis, annoncé jeudi par l’envoyé de la Maison Blanche pour le climat, John Kerry. Les États-Unis consacreront par ailleurs 665 millions de dollars pour favoriser la pêche durable, 200 millions pour combattre la pollution, 73 millions pour des programmes d’« économie bleue » (l’équivalent marin de l’économie verte) et 11 millions à des zones maritimes protégées.


De son côté, l’Union européenne (UE) a annoncé qu’elle s’engageait cette année à hauteur de 816,5 millions d’euros (865 millions de dollars) pour des projets de protection des mers. 

Sur cette enveloppe, 320 millions d’euros seront consacrés à des recherches sur la biodiversité marine et à contrer l’impact du changement climatique sur les milieux maritimes, tandis que 250 millions d’euros iront au programme de satellite Sentinel-1C de surveillance des effets du changement climatique et notamment la fonte des glaces arctiques.

Humaniterre avec Agence France-Presse

Crédits photo AFP

 

Téléchargez

le magazine en ligne

Articles similaires

Mardi 05 décembre 2023 Yaoundé, Cameroun   Dans le nord rural du Cameroun, où elles sont nées, très peu de femmes

13/12/23 Dubaï, Emirats arabes unis Les pays du monde entier ont approuvé ce mercredi par consensus à la COP28 à Dubaï

Le nouveau rapport Middle East and Africa Environmental Sustainability Scorecard indique que les deux régions se sont engagées en faveur

Pas de pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.

No poverty

End poverty in all its forms and everywhere.

Faim«zero»

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Zero hunger

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Bonne santé et bien-être

Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge.

Good health and well-being

Ensure healthy lives and promote well-being for all at all ages

Education de qualité

Assurer une éducation de qualité exclusive et équitable et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Quality education

Ensure exclusive and equitable  quality education and promote lifelong learnig opportunities for all.

égalité entre les sexes

Assurer l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles.

Gender equality

Achieve gender equality and empower all women and girls.

Eau propre et assainissement

Assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour tous.

Clean water and sanitation

Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all.

Energie propre et D’un coût abordable

Assurer l’accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous.

Affordable and clean energy

Ensure access to affordable, reliable, sustainable and modern energy for all.

Travail décent et croissance économique

Promouvoir une croissance économique soutenue, inclusive et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

Decent work and economic growth

Promote sustained, inclusive and sustainable economic growth, full and productive employment and decent work for all.

Industrie, innovation et infrastructure

Construire des infrastructures résilientes, promouvoir une industrialisation inclusive et durable et encourager l’innovation.

Industry, innovation and infrastructure

Build resilient infrastructure, promote inclusive and sustainable industrialization and foster innovation.

Inégalités réduites

Réduire les inégalités entre les pays et au sein des pays.

Reduced inequalities

Reduce inequalities among and within countries.

Ville et communautés durables

Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résiliants et durables.

Sustainable cities and communities

Make cities and human settlements inclusive, safe, resilient and sustainable.

Consommation et production responsable

Assurer des modes de consommation et de production durables.

Responsible consumption and production

Ensure sustainable consumption and production patterns.

Mesure relatives à la lutte contre les changements climatiques

Prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts.

Climate action

Take urgent action to combat climate change and its impacts.

Vie aquatique

Conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour le développement durable.

Life below water

Conserve ans sustainably use the oceans, seas and marine resources for sustainable development.

Vie Terrestre

Protéger, restaurer et promouvoir l’utilisation durable des écosystèmes terrestres, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, stopper et inverser la dégradation des sols et mettre un terme à la perte de biodiversité.

Life on land

Protect, restore and promote sustainable use of terrestrial ecosystems, sustainably manage forests, combat desertification and halt and reverse land degradation and halt biodiversity loss.

Paix, justice et institutions efficaces

Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, assurer l’accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Peace, justice, and strong institutions

Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels.

Partenariats pour la réalisation des Objectifs

Renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le partenariat mondial pour le développement durable.

Partnerships for the goals

Strenghen the means of implementation and revitalize the global partnership for sustainable development.