Actualité

𝐈𝐧𝐭𝐞𝐫𝐧𝐚𝐭𝐢𝐚𝐧𝐚𝐥 : 𝐂𝐚𝐊𝐊𝐞𝐧𝐭 𝐥𝐞 𝐜𝐡𝐚𝐧𝐠𝐞𝐊𝐞𝐧𝐭 𝐜𝐥𝐢𝐊𝐚𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞𝐭𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐭 𝐚𝐥𝐢𝐊𝐞𝐧𝐭𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐊𝐚𝐥𝐚𝐝𝐢𝐞𝐬 𝐢𝐧𝐟𝐞𝐜𝐭𝐢𝐞𝐮𝐬𝐞𝐬

Bangkok, Thaïlande

Vendredi 24 mai 2024

Plus chaude, plus polluée, plus inhospitaliÚre… La planÚte a changé sous les effets de l’activité humaine et, dans ce nouvel environnement, les maladies infectieuses progressent.

De récentes études font état des conséquences complexes du changement climatique provoqué par l’Homme, entre propagation de certaines maladies et nouveaux modes de transmission pour d’autres.

En cause notamment, des espÚces vectrices comme le moustique qui prospÚrent sous un climat plus humide aux températures élevées, et des animaux porteurs de maladies qui se rapprochent des humains à mesure que leur habitat disparaît.

La perte de biodiversité semble jouer un rÎle majeur dans la multiplication des maladies, selon une étude publiée cette semaine dans la revue scientifique Nature.

Ont été analysées prÚs de 3.000 bases de données issues de travaux antérieurs pour découvrir comment la perte de biodiversité, le changement climatique, la pollution, la destruction ou la modification des habitats, ainsi que l’introduction de nouvelles espÚces jouent sur le développement de maladies infectieuses chez l’humain, les animaux et les végétaux.

L’érosion de la biodiversité est apparue comme le premier facteur, suivie par le changement climatique et l’introduction de nouvelles espÚces.

Les parasites ciblent des espÚces qui sont présentes en masse et offrent donc plus d’hÃŽtes potentiels, souligne Jason Rohr, l’un des auteurs, professeur de biologie à l’université de Notre Dame.

Et les espÚces avec une population plus importante sont plus susceptibles de “se consacrer à leur croissance, leur reproduction et leur propagation au détriment de la défense contre les parasites”, a-t-il expliqué à l’AFP.

En face, les espÚces plus rares et plus résistantes sont plus vulnérables au déclin de la biodiversité, ce qui se traduit par une proportion plus grande d’espÚces abondantes et sensibles aux parasites, a détaillé le scientifique.

“S’il y a plus de génération de parasites ou de vecteurs, alors il peut y avoir plus de maladies”, a résumé M. Rohr.

– Conséquences inégales –

Cependant, l’empreinte humaine sur la planÚte n’a pas fait qu’accroître les risques.

La perte ou le changement d’habitat ont été associés dans certains cas à un recul des maladies, surtout grâce aux progrÚs venus avec l’urbanisation, comme l’eau courante et les égouts.

Et les conséquences du changement climatique ne sont pas les mêmes partout.

Dans les régions tropicales, le climat plus chaud et humide entraîne une explosion des cas de dengue. Mais en Afrique, des conditions plus sÚches pourraient permettre d’endiguer la propagation de la malaria.

Une étude publiée cette semaine dans la revue Science a modélisé les interactions entre le changement climatique, les précipitations et les processus hydrologiques tels que l’évaporation et la vitesse à laquelle l’eau pénÚtre les sols.

Cette recherche prédit une réduction des zones propices à la transmission plus importante que celle prévue par des analyses fondées sur les seules précipitations.

L’étude avance que la saison de transmission du paludisme pourrait être plus courte de quatre mois dans certaines régions d’Afrique, par rapport à ce qui était précédemment estimé.

Néanmoins, ces observations ne sont pas forcément de bonnes nouvelles, a tempéré Mark Smith, professeur associé de recherche en hydrologie à l’université de Leeds et principal auteur de cette étude.

“Les zones propices (à la propagation) de la malaria vont changer”, a-t-il déclaré à l’AFP.

Et il est prévu que la population croisse rapidement dans les régions où la malaria sévira toujours ou deviendra transmissible, augmentant l’incidence de la maladie.

Smith prévient que des conditions trop rudes pour la malaria peuvent également l’être pour les humains, prenant l’exemple de la disponibilité en eau.

– Maladies, climat, même combat –

Les liens entre le climat et les maladies infectieuses suggÚrent malgré tout que la modélisation climatique peut permettre d’anticiper les épidémies.

Les températures locales et les prévisions de précipitations sont déjà utilisées pour prédire des hausses du nombre de cas de dengue, mais elles n’offrent que des informations à court terme et ne sont pas toujours fiables.

L’index du bassin de l’océan Indien (IOBW), qui mesure la moyenne des anomalies de températures à la surface de l’eau, pourrait être une alternative.

Une autre étude publiée dans la revue Science cette semaine relÚve en effet l’existence d’une étroite corrélation entre les fluctuations de l’IOBW et les épidémies de dengue dans les hémisphÚres Sud comme Nord.

L’étude étant rétrospective, le potentiel prédictif de l’IOBW n’a pas été prouvé, mais surveiller cet index pourrait aider les autorités à mieux se préparer.

Dans tous les cas, s’attaquer aux maladies infectieuses revient à s’attaquer au changement climatique, résume M. Rohr.

 

Humaniterre avec AFP

Téléchargez

le magazine en ligne

A LA UNE

𝐈𝐍𝐓𝐄𝐑𝐍𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍𝐀𝐋- 𝐌𝐈𝐆𝐑𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍𝐒 : 𝐍𝐚𝐊𝐛𝐫𝐞 𝐫𝐞𝐜𝐚𝐫𝐝 𝐝𝐞 𝟏𝟐𝟎 𝐊𝐢𝐥𝐥𝐢𝐚𝐧𝐬 𝐝𝐞 𝐝𝐞́𝐩𝐥𝐚𝐜𝐞́𝐬 𝐝𝐞 𝐟𝐚𝐫𝐜𝐞 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞 𝐌𝐚𝐧𝐝𝐞.

𝐇𝐀𝐈𝐓𝐈 – 𝐒𝐄𝐂𝐔𝐑𝐈𝐓𝐄 : 𝐋𝐚 𝐌𝐚𝐢𝐬𝐚𝐧 𝐁𝐥𝐚𝐧𝐜𝐡𝐞 𝐚𝐩𝐩𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐚̀ 𝐝𝐞́𝐩𝐥𝐚𝐲𝐞𝐫 𝐫𝐚𝐩𝐢𝐝𝐞𝐊𝐞𝐧𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐟𝐚𝐫𝐜𝐞 𝐢𝐧𝐭𝐞𝐫𝐧𝐚𝐭𝐢𝐚𝐧𝐚𝐥𝐞 𝐚𝐩𝐫𝐞̀𝐬 𝐥𝐚 𝐊𝐚𝐫𝐭 𝐝𝐞 𝐊𝐢𝐬𝐬𝐢𝐚𝐧𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬

𝐒𝐚𝐮𝐝𝐚𝐧: 𝐥’𝐚𝐩𝐩𝐞𝐥 𝐚̀ 𝐥’𝐚𝐢𝐝𝐞 𝐡𝐮𝐊𝐚𝐧𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐎𝐍𝐔 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞́ 𝐬𝐞𝐮𝐥𝐞𝐊𝐞𝐧𝐭 𝐚̀ 𝐡𝐚𝐮𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐝𝐞 𝟏𝟐%

AUTRES ARTICLES

Carnets de routes

CULTURE/LOISIRS/LEXIQUE

Articles similaires

Pas de pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.

No poverty

End poverty in all its forms and everywhere.

Faim«zero»

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Zero hunger

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Bonne santé et bien-être

Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge.

Good health and well-being

Ensure healthy lives and promote well-being for all at all ages

Education de qualité

Assurer une éducation de qualité exclusive et équitable et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Quality education

Ensure exclusive and equitable  quality education and promote lifelong learnig opportunities for all.

égalité entre les sexes

Assurer l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles.

Gender equality

Achieve gender equality and empower all women and girls.

Eau propre et assainissement

Assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour tous.

Clean water and sanitation

Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all.

Energie propre et D’un coût abordable

Assurer l’accÚs à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous.

Affordable and clean energy

Ensure access to affordable, reliable, sustainable and modern energy for all.

Travail décent et croissance économique

Promouvoir une croissance économique soutenue, inclusive et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

Decent work and economic growth

Promote sustained, inclusive and sustainable economic growth, full and productive employment and decent work for all.

Industrie, innovation et infrastructure

Construire des infrastructures résilientes, promouvoir une industrialisation inclusive et durable et encourager l’innovation.

Industry, innovation and infrastructure

Build resilient infrastructure, promote inclusive and sustainable industrialization and foster innovation.

Inégalités réduites

Réduire les inégalités entre les pays et au sein des pays.

Reduced inequalities

Reduce inequalities among and within countries.

Ville et communautés durables

Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résiliants et durables.

Sustainable cities and communities

Make cities and human settlements inclusive, safe, resilient and sustainable.

Consommation et production responsable

Assurer des modes de consommation et de production durables.

Responsible consumption and production

Ensure sustainable consumption and production patterns.

Mesure relatives à la lutte contre les changements climatiques

Prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts.

Climate action

Take urgent action to combat climate change and its impacts.

Vie aquatique

Conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour le développement durable.

Life below water

Conserve ans sustainably use the oceans, seas and marine resources for sustainable development.

Vie Terrestre

Protéger, restaurer et promouvoir l’utilisation durable des écosystÚmes terrestres, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, stopper et inverser la dégradation des sols et mettre un terme à la perte de biodiversité.

Life on land

Protect, restore and promote sustainable use of terrestrial ecosystems, sustainably manage forests, combat desertification and halt and reverse land degradation and halt biodiversity loss.

Paix, justice et institutions efficaces

Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, assurer l’accÚs à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Peace, justice, and strong institutions

Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels.

Partenariats pour la réalisation des Objectifs

Renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le partenariat mondial pour le développement durable.

Partnerships for the goals

Strenghen the means of implementation and revitalize the global partnership for sustainable development.